VTT Poitou
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur VTT Poitou.com
Maillots VTT Poitou.com
Ma French Divide 2021 Captur13Ma French Divide 2021 Captur14
Septembre 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
» Nouveau P'tit Bike dans le garage !
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar Scott 86 Mar 14 Sep - 19:19

» Smarve 86 rando des pictaves 12/09/2021
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar Vieux Poney Mar 14 Sep - 18:38

» SECONDIGNY (79) - Dimanche 12 septembre
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar vino79 Lun 13 Sep - 22:34

» Ma French Divide 2021
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar Tiflooo Lun 13 Sep - 9:46

» SAINT-GEORGES-LES-BAILLARGEAUX (86) Tintin et marco 26/09/2021
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar jeandoud Dim 12 Sep - 16:16

» Chanteloup (79)
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar farncis Dim 12 Sep - 12:18

» Niner singlespeed old school
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar vino79 Mar 7 Sep - 22:44

» L'ABSIE (79) - Dimanche 5 septembre 2021
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar gus.gp Sam 4 Sep - 22:13

» ENSIGNE (79) - Dimanche 5 septembre 2021
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar Woodstock86 Mar 31 Aoû - 22:19

» A Vendre : VTT Enduro Orange Bikes Stage 6 2019
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar vino79 Jeu 26 Aoû - 21:46

» Spot Freeride/DH Niort
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar Snay en dh Dim 15 Aoû - 21:16

» Soyaux 16 La Pousse Cailloux randos vtt et pédestres
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar Dval16 Sam 14 Aoû - 22:42

» Les vélos Niner
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar Bert29 Sam 7 Aoû - 0:27

» Recherche VTT enfant
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar guillaume_g Lun 2 Aoû - 14:19

» roulement roue roval
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar Wood Sam 17 Juil - 20:52

» TANZAC (17) - Dimanche 12 septembre 2021
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar Axe79 Mar 13 Juil - 13:00

» ST QUENTIN DE CHALAIS (16) - Dimanche 12 septembre 2021
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar Axe79 Mar 13 Juil - 12:56

» SOYAUX (16) - Dimanche 12 septembre 2021
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar Axe79 Mar 13 Juil - 12:50

» MIREBEAU (86) - Dimanche 5 septembre 2021
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar Axe79 Lun 12 Juil - 12:51

» BOISMÉ (79)
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar farncis Sam 10 Juil - 19:47

» CHEPNIERS (17) - Dimanche 22 aout 2021
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar Axe79 Jeu 8 Juil - 13:01

» BOIS DE CENE (85) - dimanche 25 juillet 2021
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar Axe79 Jeu 8 Juil - 12:55

» MAREUIL (16) - Dimanche 18 juillet 2021
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar Axe79 Jeu 8 Juil - 12:49

» PAMPLIE (79)
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar farncis Sam 12 Juin - 20:01

» CHAMPNIERS (16) - Dimanche 5 septembre
Ma French Divide 2021 Icon_minitimepar RAPH7 Jeu 20 Mai - 22:23

VTT Poitou sur Facebook
VTT Poitou sur Strava
VTT Poitou CàP sur Strava
Carte des Membres

Pour afficher sur une grande carte > ICI <
Pour apparaitre sur la carte > ICI <

Le Deal du moment :
Code promo Cdiscount : -5€ dès 59€ ...
Voir le deal

 

 Ma French Divide 2021

Aller en bas 
+4
ALX
jeandoud
Vieux Poney
makadam
8 participants
AuteurMessage
makadam
Roi Du Quartier
Roi Du Quartier
makadam

VTT : - Gt sensor pro 2015 - Fat Shrek -

Localisation : montamisé
Age : 38
Messages : 413
Date d'inscription : 30/04/2014

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeJeu 9 Sep - 22:16

Salut à tous,

voici mon compte-rendu sur la French Divide 2021.

C’est mon expérience personnelle que je partage avec toi, j’ai vécu la french Divide au travers de mon regard, il y a une multitude de manière de la vivre et celle-ci est la mienne.
 
Pour commencer, cela faisait plusieurs années que je voulais effectuer un beau road trip en VTT. Après plusieurs 24h VTT en solo ou en équipe et de beaux raid vtt comme Bourgueil, la Granit-Montana, la Transvolcanic, la Transbrac, la French Divide était devenue une évidence pour moi.

L’année 2020 était vraiment pourrie en terme de randonnée et de compétition donc quand est sortie une nouveauté, « la Gravienne » avec ses 860 kms en autonomie totale pour juin 2021 dans le Poitou Charentes, c’était confirmé, je m’engage sur la French Divide pour aout 2021 !

Bien entendu, c’était plutôt simple de s’inscrire sur l’évènement, mais maintenant, je dois réunir le matos pour réussir cette grande aventure.

La première question c’était le choix du vélo, je pensais partir avec un Kona unit, simple et efficace, avec lequel je roule beaucoup en single speed, mais quand Décath a sorti son Gravel 900 titane, je voulais absolument ce vélo comme premier achat Gravel et je n’en suis vraiment pas déçu !

Ensuite, j’ai pas mal parcouru les forums et questionné les férus de longues distances pour investir dans du matos fiable et pratique.
Quoi emmener ? quel poids maximum du vélo ? la préparation physique ? etc… cela devient une vraie obsession quand on ne veut pas se planter !

Arrivé au mois de juin, j’ai pu tester l’ensemble de mes acquissions dans ma région sur la Gravienne, en quelques mots, une épreuve formidable, conviviale, familiale avec de beaux paysages et de bons ravitos fournis avec des produits locaux.

J’ai réussi à boucler le 860 kms, Finisher avec un grand sourire, suivie par la famille et les potes, une première étape était franchie, j’allais pouvoir améliorer deux-trois choses et en plus c’était simplement génial de dormir dehors, de pouvoir se déconnecter du monde si simplement.
 
Le grand départ approche, je suis excité et prêt à en découdre. Un dernier point sur les affaires avant de prendre la route, mon pote Yann s’est proposé pour m’emmener à Bray dunes (lui aussi est fan d’endurance).

On passe d’abord par le lieu du retrait pack participant (les documents, le tracker, les piles, les goodies, mon brevet à valider aux check point). Pleins de Dividers sont présent et la bonne ambiance règne, chacun regarde les vélos et les montages des autres, petites séances vidéo, puis on va voir le lieu du départ. Il fait beau avec un vent léger, demain ce sera un départ par vagues de 5.

C’est le grand jour, réveil autour de 5h30, je n’ai pas très bien dormi, je prépare les bricoles qu’il me reste et nous voilà sur les SAS de départ.
 7h05 c’est mon tour, Samuel nous fait un rapide speech, en gros, « tu es perdu, ne m’appelle pas et démerde toi », « vous allez aimer me détester », ça s’est confirmé par la suite !

Le téléphone sonne, c’est parti ! j’y suis, on roule … jusqu’à Dunkerque, c’est roulant puis on passe par Bergues, très jolie ! Premier passage galère avec du gras, pas long mais les roues ne tournent plus, je suis en 700x45, le maximum que peut accepter le cadre du vélo, c’est un peu juste. Bien gentiment un magasin de vélo a mis à notre disposition un tuyau d’eau pour nettoyer, j’en profite ! C’est reparti, vient deux belles bosses que je monte tranquillement, le nord c’est pas tout plat !

 C’est au tour des pavés, je ne connais pas mais je vais m’adapter.  Je rencontre et demande conseils à un autre Dividers qui est tombé et s’est fait mal à l’épaule, il va bien mais souffre, je l’encourage.
Je roule vite et aux milieu des pavés, le vent se lève et me brasse, c’est moins cool. Premier ravito d’un fan, on échange sur l’épreuve, ça repart et quelques kilomètres plus loin, un autre ravito mais cette fois de l’organisation, on est bien traité pour le moment.
Ça roule bien, un gros orage s’annonce, je croise les doigts mais je le prends bien sur la tronche, trempé et frigorifié, je me réfugie dans un supermarché manger un truc chaud, le soleil refait son apparition, je prends la posture du lézard pour sécher mes fringues.
Je reprends la route pendant un long moment et le manège recommence, le ciel s’assombrit, l’orage reprend mais cette fois ci, je me planque dans un gros buisson, les grosses gouttes tombent, p’tit coup de fil à ma femme pour donner des nouvelles, je ne me suis pas fait avoir et je suis resté sec !

Sur un croisement, Mario, un Belge, super sympas me demande de rouler avec moi car il n’a plus de piles dans son GPS, on discute côte à côte pendant plusieurs kilomètres, le malchanceux fait une méchante crevaison, le produit gicle de partout, j’en prend plein la tête, je lui demande de s’arrêter mais lui me dit de continuer… sa roue est à plat.
Il a des mèches mais ne sait pas les mettre, je lui explique, on galère mais c’est posé, il claque une cartouche, rien. Puis, la deuxième gonfle bien le pneu, ça claque mais c’est mort, il n’y a plus de préventif.
Mario me demande de continuer, il va mettre une chambre à air. (Je n’ai pas eu l’occasion de le croiser plus tard dans l’aventure… c’est bien dommage)

Arrive le soir, au Quesnoy, je rencontre Romain, un Dividers, on trouve un bel abri dans le centre-ville mais avant je repère une crêperie, mon estomac cri famine, le personnel nous accueil avec grand plaisir. Pour moi ce sera crêpe aux lardons et maroilles avec sa bière artisanale, humm, ça sent fort mais je suis refait ! L’organisation de la French est présente dans le restaurant et la même bonne ambiance règne.
Allez premier dodo dehors, sous un abri légèrement surélevé, il y a du vent, des ronflements, nous sommes 4 répartis là-dessous. Il y a aussi une tombola avec sono qui tourne jusqu’à minuit… 218 kms 1447d+

Jour 2, Vers 5h du mat un mec bourré klaxonne au loin comme un connard et insiste pendant de longues minutes allez debout, c’est l’heure !
Départ seul vers 6h15, j’ai pris mon temps pour ranger mon bordel, j’arrive dans un bois, une longue portion bien grasse avec des enchainements de bosses fait son apparition, dès le matin, ça va être long.
J’arrive à Maroilles, je commence à avoir une douleur à la cheville droite puis dans le genoux… Petit café au bar du village, je profite aussi des toilettes pour me refaire une beauté.
Le truc, c’est qu’il faut vraiment profiter de chaque occasion qui se présente à nous. Ça roule, première crevaison, un mini caillou s’est planté donc j’insère une petite mèche et nickel, je continue de rouler, je prends 2 belles draches sur la gueule comme on dit ici.

L’après-midi, un prisonnier de mon fourreau de fourche côté gauche branlotte, il est décollé, j’applique 3 bons rilsans, ça bougera plus.
Au village suivant, pas de commerce ouvert mais un distributeur automatique de fruit et légumes, je me prends une belle barquette de fraises que je dévore littéralement.
Vent de face, éoliennes en vue, ça roule un long moment jusqu’à Laon (qui se dit « LAN »). Premier Check point mais non sans mal, une big patate se dessine, premier poussage du vélo, je suis en sueur.

Check point 1 validé, avec un Picard Brother, grosse ambiance et applaudissement. J’en profite pour dévorer un kebab et boire un Perrier.
Je ne reste pas là et décide d’avancer, de grosses patates bien VTT s’enchainent mais j’avance à rien, je suis en pleine digestion… la nuit tombe, il me faut mes 200 bornes, je manque d’eau, tant pis, j’avance.
Je cherche un abri en rase campagne, il n’y a pas grand-chose mis à part des lavoirs.
J’arrive à Pargnan, après une belle descente, je m’arrête devant un panneau qui stipule que pour les amis de la french un chalet est à disposition pour se reposer mais comment faire, il est tard presque 23h, je tourne en rond, une dame vient à ma rencontre dans la rue et m’invite à dormir chez eux, le couple est formidable, ils me prêtent leur douche et un vrai matelas, c’est royal ! Je les remercie milles fois. 193kms 2530d+

 Jours 3, départ 6h15 de la maison d’hôte avec une banane pour le petit déjeuner, plusieurs bonnes montées s’enchaînent pour commencer.

Il fait beau, arrêt café avec 2 pains au chocolat à Fismes et un peu de roulant ça fait du bien. Arrivé en champagne, des Bigs patates dans les vignes se succèdent, des super singles Tracks en forêt, je m’éclate mais de la boue vient gâcher le plaisir sur les hauteurs, c’est usant. Chaque sortie de bois c’est nettoyage de la transmission à la gourde puis graissage.
Sortie du manège, un arrêt boulangerie s’impose, mini pizza et coca, c’est reparti pour les bosses de champagne !
Lorsque l’on commence à s’éloigner, s’en suit une plaine immense où l’on peut tracer tête dans le guidon, ça déroule bien mais au loin arrive les éoliennes, des répétitions de sacrées bosses et un vent du sud qui souffle fort n’arrange rien ... le soleil est présent, ça transpire dur !
Arrivé à Vitry le Francois par un bon petit single bien serré, je fais super gaffe à mes sacoches fixées sur la fourche et ce montage commence à m’agacer.


C’est l’heure du repas 21h30, un p’tit hamburger avec Olivier un autre Dividers super sympas, on échange sur pas mal de sujet, lui dors à l’hôtel, moi je roule encore un peu...
Je décolle et tombe sur le fameux pédiluve à moustique, j’enlève mes godasses et mes chaussettes, je fixe le tout au guidon, relève le cuissard et c’est parti, vélo chargé sur le dos avec de l’eau jusqu’aux genoux, je traverse, ça fait du bien aux mollets. Une fois au sec les moustiques s’en donne à cœur joie, vite, vite, je me barre !

Je roule de nuit, 23h, un mec me tend une gourde, on discute et il me propose son abri à bois pour dormir mais je décline, grosse erreur de ma part, il faut toujours profiter de ce que l’on nous offre et je repars, j’ai froid, je suis plus très lucide et dans un bois j’ai bien faillit me planter dans une ornière...

Au village suivant, je m’arrête, il fait bon et chaud ici, moins de moustiques, je repère un abris bus couvert, ça fera l’affaire. Petit nettoyage de l’abri, j’installe mon bivouac et je me fou à poil pour soigner mes blessures, je m’installe pour la nuit, l’humidité me réveillera de très bonne heure... 192kms 2800d+


Jour 4, je pars la gueule dans le pâté, il fait 12 degrés dehors. Olivier avec qui j’avais mangé la veille et son pote Christophe me rattrape, on discute et ça va tout de suite mieux... un arrêt au ravito improvisé chez Stéphane avec café, gâteaux, chips, ça discute, c’est amical, on repart avec la patate!
On roule tous les trois à bonne allure jusqu’à Brienne le Château, eux font un arrêt boulangerie, je trace pour rejoindre Tonnerre, le coup de fatigue revient avec des coups électriques dans la fesse gauche et mes douleurs du deuxième jour.

Arrivé à Bar sur Seine, je stop, il y a un bon Restaurant, la conversation démarre avec les voisins et on parle vieille bagnole avec un jeune retraité. Je repars regonflé à bloc, s’en suit de magnifique coup de cul, je mouline à fond, le thermomètre oscille entre 27° et 32° en plein soleil, je m’hydrate à fond et retrouve mes deux compères, Christophe et Olivier qui est allongé dans l’herbe pour une petite pause, je trace jusqu’à Tonnerre (petite pensée à Yann qui m’a dit : « là-bas ça grimpe ! ») … j’ai mal aux fesses...

18h00 je m’arrête dans un grand Supermarché sandwich, eau gazeuse, je suis requinqué.

Je trouve un hôtel à Cravant, j’aimerai bien me poser de bonne heure aujourd’hui donc je fonce.

J’arrive à Chablis, les vignes son juste magnifiques, je croise les gars de l’organisation avec qui on fait quelques prises de vue dans les vignes.

Arrivé sur Irancy, un fan me donne à boire et un abricot sec, très sympathique, on discute un peu, il m’encourage.

J’arrive enfin à Cravant vers 21h30, un hôtel pas Top mais bien accueilli, je recharge tout l’électronique et me refais la cerise avec un bon tajine de la Mama.  Déjà 800k au compteur.
Je lave mes fringues qui puent et les mets à sécher sur le radiateur de l’hôtel, c’est fou comme des choses simples peuvent améliorer ton confort ! Demain c’est le CP2 ! 196kms 2450d+


Jour 5, mon objectif c’est le Check point à Quarré les Tombes jusqu’à Autun donc 178 kms à avaler.

Départ 6h, des Bigs bosses d’entrée puis première agression, 2 gros chiens noirs aboient sur moi assez violement, je leur gueule dessus comme un putois, ils me laissent tranquille, l’adrénaline est montée d’un cran !

Ça roule quand même bien ce matin puis d’un coup… roulade de judo sur ornière, des épines dans les bras, de la boue, du technique ouf ça promet aujourd’hui…

j’arrive à Quarré les Tombes par le petit chemin pleins d’épines que j’avais vu dans la vidéo, ça pique mais c’est raisonnable.

Samuel m’accueil avec le sourire et me valide mon passage au CP2, je suis trop content !

J’ai la dalle, je prends une grosse salade de gésier au restaurant, je discute avec un couple en vacances très sympas et aussi avec un punk anti-machin, on rigole un peu, il faut que je parte, déjà une heure de pause. C’est parti pour le rodéo forêt de Morvan, endroit magnifique mais pas mal de portage, tour du lac de Saint Agnan, on dirait que c’est blindé d’Hollandais. Rodéo, descente technique, monté interminable, pas de cimetière ou de commerce donc dur de trouver de l’eau, c’est le copié-collé de mon Limousin, patates et re-patates, s’en suit une interminable route pour rejoindre Autun.
J’ai la dalle, il est 22h30 et il ne reste plus qu’un Mac dalle, j’arrive pas à me poser, à trouver un spot tranquille donc je trouve un hôtel ouvert, j’entre dans la chambre il est 23h30. Aujourd’hui, mes pieds ont morflé à cause de l’humidité, un entretien s’impose. Il y a un sèche-cheveux dans la salle de bain, je lave me chaussures et mes semelles. La douche est aussi la bienvenue. 178 kms 3300d+


Jour 6, debout 5h, je prépare mes petites affaires, j’ai pris le coup de main maintenant. J’arrive au petit déjeuner de l’hôtel, je n’avais pas reconnu Christophe, cool on mange ensemble, ça fait du bien d’échanger avec un autre Dividers.

Départ 6h de Autun, je pars seul, Christophe doit récupérer la trace et traverser le centre-ville, ce que j’ai fait de nuit sans la circulation.

La trace commence par une grosse patate sortie d’Autun suivis par plusieurs autres pendant 50 bornes puis petit à petit ça diminue jusqu’à devenir plat.

Une nouvelle fois, une attaque de chien, c’est soûlant, je gueule aussi fort que lui, il s’en va.
Aujourd’hui, le défi pour moi était la chaleur mais elle m’a eu quand même. Sur le parcours, arrive une crevaison, je mets une petite mèche, repars mais ça ne tient pas, je sors la grosse artillerie avec les mèches en 3,5 mm mais après ma réparation, en gonflant, la partie supérieure de la valve se fissure, heureusement j’ai la pièce !

Je répare tout ça et puis j’ai cette idée qui me trotte dans la tête depuis quelques jours, j’en ai marre de tout ce poids que je traîne depuis le début de la French, je décide donc de décharger environ 2 kg du vélo : Tarp, coussin, vêtements chauds pour le dodo, bonnet, gants, chaussettes, câble, support avec sac de fourche, le tout envoyé par la Poste de Bourbon Lancy à chez moi. (J’ai le droit et c’est dans le règlement).
Je repars et là c’est beaucoup mieux, je vais moins galérer pour l’Auvergne 👍 fatigué et déshydraté, j’arrive sur Moulin, objectif de la journée en kms non atteint mais demain ça roulera beaucoup plus light!

J’ai le moral mais le corps est fatigué, nouvelle nuit à l’hôtel et en plus il y a la clim. Je mets un pied dans l’hôtel et une tempête de grêle éclate, grosse pensée aux autres concurrents.  155kms 2525 d+


Jours 7, le Lac du Chambon, 175 kms à faire.

Départ de Moulins à 6 heures, un petit parcours en bord de rivière c’est excellent mais j’en prend plein les bras.

Ensuite, on entame les hostilités, grosse patate, on est bien arrivé dans le Puy-de-Dôme, je roule beaucoup mieux avec le vélo moins chargé, la chaleur de midi monte, je me calme, je ne ferai pas comme hier.

Je mouline à fond dans les bosses et je passe l’après-midi à m’éclater, j’adore le Puy de Dôme. Je me suis restauré tout au long de la journée, 00h30 arrive, je suis claqué.

Je désespère de trouver un bon spot pour dormir mais arrivé à Besses…miracle, une salle polyvalente quasi neuve, je m’installe donc dans les toilettes pour changer les bébés, c’est tout propre avec lumière, WC, eau chaude, sèche main (fringues), il manque plus que la prise de courant et c’est le Top.

Pour la petite anecdote, il y a un détecteur de mouvement donc je suis en mode 123 Soleil, si je bouge la lumière s’allume.  195 kms 4282d+


Jours 8, départ de Besse à 6 heures, je sais que j’ai un col à passer aujourd’hui.
Je mouline à fond, je suis dans le gaz, pas de patate, je mange, je mange mais rien n’y fait ... je continue de mouliner car la fin de l’étape est toujours difficile, direction Allanche.

Le paysage est magnifique au lever du soleil.

J’attaque la montée d’un Puy par un chemin VTT, je me rappelle d’une pastille de caféine dans mes affaires, je me pose et je l’aval en m’imaginant boire un café, c’est parti ! J’ai envie d’arriver en haut, c’est super long mais j’y arrive outch ! C’est fait.

Une fois au centre-ville, je me fais une bonne pause avec café, banane, poire, sandwich, barre de chocolat/cacahouètes, saucisson, je m’achète des vitamines aussi, les cernes se creusent.
Deux gars viennent me voir pour m’encourager, ça fait toujours du bien. 
C’est parti, direction Aurillac le début de la trace monte un peu mais c’est correct, ensuite on arrive dans des beaux paysages c’est plat et joli mais la température commence à vraiment monter, je me faufile entre ombre et soleil puis la route devient plate, je sais que le col du Puy Mary va arriver. 13h00, je me pose un quart d’heure, dodo miam miam, je recharge l’électronique, je mange une boîte de macro, je fous mes chaussures au soleil histoire qu’elles soient bien sèches à cause des passages dans le Puy-de-Dôme le matin et je dors un quart d’heure.

Je me réveille, coup de téléphone de ma femme, elle a un hôtel à me proposer pour ce soir car galère il n’y a pas beaucoup d’hébergement ou alors les prix sont trop élevés. Je ne chercherai pas d’hôtel mais ça fou la pression car je ne veux pas arriver trop tard.

Super motivé, j’attaque le col 1500 mètres par la route, pas facile et parfois 6 % de monter avec 32° degrés, ça va être long mais je prends mon temps.

Arrivé au sommet, je me fais plaisir avec un coca bien frais et un magnum au chocolat puis quelques photos souvenirs.
La descente s’effectue pleine balle sauf qu’un con en bagnole me gêne, je ne peux pas me lancer, tant mieux, au moins j’éviterai l’accident. 
Ça monte, cailloux et ça descend cailloux, puis au bout d’une descente j’aperçois les potos, Marc et David, ça remet du baume au cœur, on discute cinq minutes, c’est trop cool, je repars boosté, direction, les chemin de Saint-Jacques de Compostelle et ça monte technique et ça descend tranquille et ça monte tranquille et ça descend technique, je regarde mon compteur ça avance pas... obligé de monter à pied avec des cailloux trop glissants et comme ça jusqu’à Aurillac, une partie épuisante moralement, Samuel tu es vraiment sadique !

Au panneaux « Aurillac » j’avais trop envie d’une pizza, premier magasin ouvert, une pizzeria et les mecs sont trop gentil, on discute un peu, ils hallucinent sur mon vélo et m’encouragent pour la suite.

Je continue et ferme la trace puis rejoins l’hôtel, prêt à attaquer pour demain, vive la douche et le lit douillet, il est minuit. 146 kms 3400d+


Jours 9, départ 5h d’Aurillac, gros brouillard et bonne patate, je commence la journée trempé.

Je passe sur le barrage du Lac de saint Étienne de Cantales où j’ai pêché plusieurs fois en bateau. Un hôtel me semble ouvert, le gérant, très sympathique, m’accueil et il est d’accord pour me faire un café, la journée démarre bien et ça réveil.

Plus loin, une petite boulangerie est ouverte ! Aujourd’hui c’est dimanche et c’est férié.

Je longe un beau single le long d’une falaise et roule dans le sens inverse d’une randonnée organisée. Un enchaînement de petits ponts au bord d’une falaise et `BAM’ je passe par-dessus le guidon, un bout de bois m’a coincé la roue avant, merci la pratique du judo pour une réception parfaite en roulade avant mais j’ai perdu un cache de cocotte.

Par la suite des bonnes patates, une crevaison donc je répare, ça ne tient pas, mèches de 3,5 mm et c’est réparé.
Un peu plus tard, je commence à m’endormir sur le vélo, je sieste 10 min, ça le fait.
Je traverse Rocamadour, bonne descente technique qui passe en Gravel mais c’est chaud.

Fin de l’étape à la Bastide Murat, une bonne salade accompagnée d’une bière artisanale et un gros muffin chocolat pour le dessert, je suis refait.
Je continue la trace pour demain direction le CP3, le terrain est dur, cailloux et grosse ravine, je ne veux surtout pas casser le vélo, j’arrête pour ce soir, je m’abrite sous un préau d’école à Saint Michel avec à disposition eau + électricité c’est Top. 162 kms 3200d+


Jours 10, debout 5h, il y a un ravito de passionnés à 300 mètres de là où j’ai dormi, zut. Je me restaure vite fait et j’inscris mon prénom sur son livre d’or. Départ sous une pluie fine et grosses patates dès le début, du cailloux, crevaison, du poussage, marcher c’est avancer quand même ! C’est technique comme j’aime en descente et le Gravel est très joueur, surtout très stable grâce au cintre que j’ai installé en 52 cm de large.

C’est du costaud jusqu’à Caylus. Là je retrouve Julien et Romain devant l’épicerie pour un petit repas rapide dans la rue. J’arrive à un joli village, Saint Augustin, il y a un super single exigu et montant, je suis content de pas le faire de nuit.

Arrivé à Penne, joli village médiéval, je profite du paysage, ça fait du bien au moral. Go jusqu’au Check point, j’y suis presque, Puycelsi… j’arrive !

Oui mais des grosses patates m’attendent et au détour d’un petit village je croise les photographes de l’organisation, on discute 5 min et une gentille dame me paye un café. C’est la femme du fabricant de cadre PechTregon cycles mais je n’ai pas le temps de visiter si je veux pas finir trop tard. 
« Allez un CP ça se mérite » c’est exactement ça pour le 3ème, on longe un sentier technique, je vois Puycelsi en face, mais Samuel joue avec nos coui#%*s avec une petite séance de portage. Allez j’y suis presque !
Beau petit village bien perché, je vois le drapeau de la French c’est validé!!! Une grosse assiette de pâtes bolognaise avec une bonne IPA au restaurant, ça discute avec les gars dont un ancien participant, l’ambiance est détendue, moi aussi, on raconte des conneries sur les problèmes d’érection lié à la longue distance « Eh les gars! Je ne peux pas filmer ça !!! » XD 
J’ai trouvé un hôtel à Salvagnac, encore 18 k à faire pour un bon dodo et recharger les batteries. 141 kms 3430d+


Jours 11, 6h15 départ pour la Bastide, météo clémente, c’est du roulant ça fait du bien, je rejoins Romain qui a mal à la cuisse (on l’a poussé le vélo hier) et on papote une trentaine minutes, il a 40 ans, éducateur et passionné de VTT. Le rythme ralenti et comme un accord, je pars...

c’est roulant, j’ai de bonnes sensations. Je m’arrête manger au restaurant, ça repose mais un peu trop long.…

j’entame la partie jusqu’à Marciac, des petits coups de cul à répétition et de l’herbe en veux-tu en voilà.

On passe par Auch, je mets mon gilet jaune et l’éclairage, les voitures me frôlent de trop ... on suit le chemin de saint Jacques de Compostelle, mon moral s’effondre, le parcours est interminable, du champ, du champ et du champ, je commence à avoir la dalle sévère et je tape dans mes munitions. J’arrive enfin au bled 22h30, le premier resto me recale, je vais sur la place du centre-ville de Marciac, très chic. « On peut manger ? » « Pas de soucis, des pâtes bolognaises ? » « Oh que oui avec une bonne bière ». Je me régale et c’était inespéré ! Pour dormir, je trouve un super spot derrière une salle de Jazz, propre et chaud avec toilettes à proximité, je dors comme un bébé. 195 kms 3370d+


Jour 12, debout 5h15 rangement, toilette et go, pas trop de jus dans les pattes, on suit le chemin de Saint Jacques, ça roule bien car moins de chemins en herbe et surtout quelques singles sympas avec de la forêt dense.

Un gars en Gravel me double et me dit « Damien » euh « oui... » « je peux rouler avec toi ? je te suis sur la french avec internet » « Ok cool 👍 » Il s’appelle Guillaume saisonnier en ski et piscine, fan de vélo ainsi que sa femme. Nous voici tous les deux à rouler côte à côte en papotant pendant une trentaine de bornes, j’avoue, ça m’a fait du bien d’échanger avec quelqu’un.
Arrivé à Lourdes je salut mon binôme de route et je m’arrête manger une grosse pizza. Je repars difficilement ...
« Damien ? »  « Oui ? » « Salut c’est Walid » avec un vélo atypique, short, chemise et sandales ! J’hallucine, on échange brièvement, il cherche un café.

J’entame les Pyrénées, j’avale bien les côtes mais plus ça va, plus j’ai mal au genoux droit, même sur le plat j’avance à rien, je m’arrête pour grignoter et j’inspecte ... mon roulement de galet inférieur du dérailleur est grippé… Je démonte tout et il n’y a aucune trace de graisse, pour un roulement neuf c’est pas terrible donc j’huile et sicote le roulement. Ça repart, c’est beaucoup mieux et le mal aux genoux disparaît petit à petit. Plus loin sur un gros freinage j’arrache légèrement la mèche posée il y a quelques jours, j’ai pris le coup de main, je la change et c’est reparti.

Je m’arrête manger à Oloron Sainte Marie, une belle entrecôte frite.

Je repars donc de nuit, aller plus que 20 bornes et je vais vite me poser ! Mais non, quelle galère, le Samuel nous fait passer par des chemins à sanglier, pleins de ronces, je me perds dans un champ avec des vaches en pleine nuit, je tourne en rond à la frontale « reste calme », je fais demi tours, je trouve enfin la sortie et atterri de nouveau dans un champ, « c’est quoi ce bordel ! » encore un trou de souris avec plein de ronces qui finit avec un arbre couché puis un champ de maïs. Je retrouve enfin un chemin, Samuel doit bien se marrer en regardant les trackers sur cette partie.

« Prochaine ville, je campe ! » déjà 23h ! Je trouve un spot, une entrée de salle communale à Navarrenx avec toilettes ! 169 kms 2670d+

dernier jours, les 9 heures restantes, départ 6h15. Je n’ai pas de jambes mais je m’en fou, j’ai bien assuré hier, plus qu’une centaine de bornes à faire. Je m’alimente constamment mais ça ne vient pas, je me fais doubler par des marcheurs quand je pousse le vélo.

Les bosses s’enchaînent et ne s’arrêtent pas, arrive une petite épicerie typique du pays basque, je me pose et fais un petit déjeuner avec ce qu’il reste, la boulangerie est vide.

Je repars un peu mieux. Arrivé à Larribar, pas de commerce pour midi mais un beau portage, puis une montée interminable sur de la roche, les kilomètres défilent et les jambes reviennent petit à petit, les successions de bosses font mal mais qu’est-ce que le paysage est beau.

Après la pause de 13h dans un bar, je repars jusqu’à Saint Jean Pied De Porc, il faut passer la ville à pied de 11h à 18h, c’est blindé de monde, je zigzague rapidement en claquant les cales au sol pour que les gens se poussent naturellement.

A la sortie du bled, une belle surprise m’attend, ma femme Lucile et mon pote Loïc m’encouragent, ça fait du bien au moral, je suis motivé à fond et il me reste que 40 bornes, comme d’habitude, c’est beau mais interminable, 6ème crevaison que je répare rapidement.

Il est 16h30, pancarte MENDIONNE, sourire aux lèvres, j’arrive sous les applaudissements, c’est magique, tout le monde est là, on me questionne, me pèse (moins 6kg) je bois une bière bien fraiche puis on fait une petite interview avec l’organisation. 
Après une petite douche bien méritée, un autre concurrent arrive, on ressent tout de suite le soulagement de cette épreuve qui se termine, je l’applaudis à mon tour. 117kms 2760d+


C’est l’heure de partir du pays basque, pleins de souvenirs en tête ! Je viens de vivre une sacrée aventure et je ne réalise pas encore.

Cette épreuve joue avec tous les aspects liés au vélo et c’est incroyable ce que l’on peut demander à son corps ! Je garde tous les bons moments en tête et laisse place à de nouvelles aventures.

Merci de m’avoir lu, je dédicace ce résumé à tous ceux qui mon suivie tout au long de l’aventure et surtout à ma petite famille à qui j’ai pensé énormément pendant cette traversée !


Dernière édition par makadam le Sam 11 Sep - 10:37, édité 17 fois

liiroye, vino79, Vieux Poney, jeandoud et Kevin861 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
makadam
Roi Du Quartier
Roi Du Quartier
makadam

VTT : - Gt sensor pro 2015 - Fat Shrek -

Localisation : montamisé
Age : 38
Messages : 413
Date d'inscription : 30/04/2014

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeJeu 9 Sep - 22:35

Ma French Divide 2021 832fb710
Revenir en haut Aller en bas
makadam
Roi Du Quartier
Roi Du Quartier
makadam

VTT : - Gt sensor pro 2015 - Fat Shrek -

Localisation : montamisé
Age : 38
Messages : 413
Date d'inscription : 30/04/2014

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeJeu 9 Sep - 22:37

Ma French Divide 2021 Ec00ce10
Revenir en haut Aller en bas
makadam
Roi Du Quartier
Roi Du Quartier
makadam

VTT : - Gt sensor pro 2015 - Fat Shrek -

Localisation : montamisé
Age : 38
Messages : 413
Date d'inscription : 30/04/2014

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeJeu 9 Sep - 22:38

Ma French Divide 2021 Ede5ee10
Revenir en haut Aller en bas
makadam
Roi Du Quartier
Roi Du Quartier
makadam

VTT : - Gt sensor pro 2015 - Fat Shrek -

Localisation : montamisé
Age : 38
Messages : 413
Date d'inscription : 30/04/2014

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeJeu 9 Sep - 22:39

Ma French Divide 2021 Cee8b710[url=https://servimg.com/view/17564279/170]Ma French Divide 2021 Ca359910[/url]
Revenir en haut Aller en bas
makadam
Roi Du Quartier
Roi Du Quartier
makadam

VTT : - Gt sensor pro 2015 - Fat Shrek -

Localisation : montamisé
Age : 38
Messages : 413
Date d'inscription : 30/04/2014

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeJeu 9 Sep - 22:42

Ma French Divide 2021 C2c2a010[url=https://servimg.com/view/17564279/174]Ma French Divide 2021 03fa7510[url=https://servimg.com/view/17564279/172]Ma French Divide 2021 C306fe10[/url][/url]
Revenir en haut Aller en bas
makadam
Roi Du Quartier
Roi Du Quartier
makadam

VTT : - Gt sensor pro 2015 - Fat Shrek -

Localisation : montamisé
Age : 38
Messages : 413
Date d'inscription : 30/04/2014

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeJeu 9 Sep - 22:44

Ma French Divide 2021 44770c10[url=https://servimg.com/view/17564279/177]Ma French Divide 2021 085f1210[url=https://servimg.com/view/17564279/176]Ma French Divide 2021 021db510[/url][/url]
Revenir en haut Aller en bas
makadam
Roi Du Quartier
Roi Du Quartier
makadam

VTT : - Gt sensor pro 2015 - Fat Shrek -

Localisation : montamisé
Age : 38
Messages : 413
Date d'inscription : 30/04/2014

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeJeu 9 Sep - 22:47

Ma French Divide 2021 19718d10[url=https://servimg.com/view/17564279/178]Ma French Divide 2021 E1375210[url=https://servimg.com/view/17564279/179]Ma French Divide 2021 E4412910[/url][/url]
Revenir en haut Aller en bas
makadam
Roi Du Quartier
Roi Du Quartier
makadam

VTT : - Gt sensor pro 2015 - Fat Shrek -

Localisation : montamisé
Age : 38
Messages : 413
Date d'inscription : 30/04/2014

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeJeu 9 Sep - 22:48

Ma French Divide 2021 C7732910[url=https://servimg.com/view/17564279/181]Ma French Divide 2021 3f2cd310[url=https://servimg.com/view/17564279/182]Ma French Divide 2021 8f405410[/url][/url]

vino79 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Vieux Poney
Petit Champion
Petit Champion
Vieux Poney

VTT : Enduro Sworks 29er, Yeti 575, Canyon CF SL 8.9

Localisation : nord vienne
Age : 37
Messages : 944
Date d'inscription : 26/08/2015

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeVen 10 Sep - 7:51

Waouw! Encore bravo Dam's! Quelle aventure! Je suis admiratif! Et quelle mémoire accessoirement pour réussir à nous écrire ce super CR! Chapeau!  respect respect respect

____________________________________________
L'huile et la graisse sont le secret de la vitesse!
Revenir en haut Aller en bas
jeandoud
Petit Champion
Petit Champion
jeandoud

VTT : Canyon Nerve AL

Localisation : Moussac
Age : 41
Messages : 647
Date d'inscription : 25/04/2016

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeVen 10 Sep - 9:47

Encore Bravo Damien winner , chouette CR, tu l'as mis sur leur page ?
Quand je vois les photos des chemins, chaud je voyais ca nettement plus roulant !

____________________________________________
En montant : Marcher, c'est tricher
En descendant : T’inquiète c'est que des cailloux affraid
Revenir en haut Aller en bas
ALX
Champion Du Monde
Champion Du Monde
ALX

VTT : Scott Scale 970 upgrade.

Localisation : Coulonges sur l'Autize (79)
Age : 48
Messages : 1945
Date d'inscription : 26/09/2015

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeVen 10 Sep - 13:42

Bravo Damien. 
J'ai suivi ton aventure sur la Divine via FB et suis vraiment heureux d'avoir lu ton CR et de me rendre compte que finalement, malgré les douleurs et la fatigue tu as pris ton pied, et c'est bien là l'essentiel.
En espérant se revoir un de ses quatre.

____________________________________________
A coeur vaillant, rien d'impossible. (Jacques Coeur (1395-1456))


Ma French Divide 2021 Compteur_Individuel                                           Ma French Divide 2021 Imag0013
Revenir en haut Aller en bas
makadam
Roi Du Quartier
Roi Du Quartier
makadam

VTT : - Gt sensor pro 2015 - Fat Shrek -

Localisation : montamisé
Age : 38
Messages : 413
Date d'inscription : 30/04/2014

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeVen 10 Sep - 18:29

Merci les gars ! Seulement publié sur vtt Poitou ! Au plaisir de se revoir 😉
Revenir en haut Aller en bas
Manuchao
Roi Du Quartier
Roi Du Quartier
Manuchao

VTT : BMC speedfox three

Localisation : coulombiers
Messages : 282
Date d'inscription : 03/10/2015

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeVen 10 Sep - 19:56

Ma French Divide 2021 3027317618 respect bonhomme..    j'en ai mal aux jambes ....au cul...et le reste  après lecture... mais ça fait du bien de lire et le  vivre  par procuration..c'est beau d’être jeune et vaillant...  je devais faire la transvolcanique avec le ricou....depuis 4 ans que je veut la faire...vivement 2022...cela sera mon seul gros raide...                  et gros salut a vous !!!!!! membres vtt poitou....cela fait un baille que je n'ai pas mis ma plume sur nos pages...  putain de période.....   bon rides!!!!e au plaisir !!!!
rock n roll rock n roll no hand
Revenir en haut Aller en bas
vino79
Admin
Admin
vino79

VTT : Canyon strive- Charge bike cooker single speed - Sobre cach - orbea Avant

Localisation : la pommeraie sur sèvre
Age : 29
Messages : 3494
Date d'inscription : 21/06/2013

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeSam 11 Sep - 8:26

Grand bravo Dams,🤩🤩🤩  ce fut un plaisir de suivre ton avancée sur FB . Un super CR on si croirait vraiment.  Pas trop dur de revenir à la vie normale après un si grand périple ?
Revenir en haut Aller en bas
CJro
Admin
Admin
CJro

VTT : Transition Smuggler

Localisation : Chauvigny
Age : 36
Messages : 1430
Date d'inscription : 08/08/2016

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeSam 11 Sep - 9:48

J’ai pris un plaisir fou à te dire Dam’s ! Merci pour ce partage, qui nous fait un peu plus imaginer la difficulté de cette épreuve. Comme dirait Madiot « T’es un Grand !! ». Bravo encore !

____________________________________________
[center]Plaisir & partage
Revenir en haut Aller en bas
makadam
Roi Du Quartier
Roi Du Quartier
makadam

VTT : - Gt sensor pro 2015 - Fat Shrek -

Localisation : montamisé
Age : 38
Messages : 413
Date d'inscription : 30/04/2014

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeSam 11 Sep - 10:43

Merci respect au plaisir.

Oui c’est dur de revenir à la réalité quand tu es sur ton petit nuage !
Revenir en haut Aller en bas
Tiflooo
En Tricycle
En Tricycle
Tiflooo

VTT : Zesty

Localisation : Valdivienne
Age : 32
Messages : 25
Date d'inscription : 16/10/2020

Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitimeLun 13 Sep - 9:46

Merci pour nous avoir partagé ton aventure et tes ressentis. Super résumé où l'on s'imagine par procuration voyager et vivre au jour le jour, joies, galères,vents et marées. Il faut une bonne préparation globale pour y arriver, le voyage intérieur a du être aussi magnifique que celui vu des yeux, l'écoute de son corps et de repousser les limites dans la limite du raisonnable;..car le lendemain rererererebelote !
Bravo tout simplement !

____________________________________________
Ca passe ! enfin je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ma French Divide 2021 Empty
MessageSujet: Re: Ma French Divide 2021   Ma French Divide 2021 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma French Divide 2021
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VTT Poitou :: Calendrier 2021 :: Aout 2021-
Sauter vers: